STAIRWAY TO HEAVEN
HIGHWAY TO HELL



 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Le forum a fermé ses portes, ce 23 Juin 2020.
Merci à vous pour cette aventure et à bientôt !
-25%
Le deal à ne pas rater :
Canapé d’angle réversible Boston – tissu gris clair et blanc
299.99 € 399.99 €
Voir le deal

Partagez

 

It's Wrong But It's So Much Fun + Francisco Russo

Aller en bas 
Anonymous
Invité
Invité

It's Wrong But It's So Much Fun + Francisco Russo Empty
It's Wrong But It's So Much Fun + Francisco Russo ▲ Ven 15 Mai - 1:41




It's Wrong But It's So Much Fun
You're everything they warned me about yet here I am.

feat @Francisco Russo




☾☾Elle avait essayé de ne pas trop penser à ce soir, à cette invitation qu’elle avait accepté mais maintenant qu’elle avait pris place dans le Uber elle se retrouvait seule sans rien pour réellement l’en empêcher. Elle avait l’estomac noué avec cette sale impression d’être en train de faire une bêtise. Pourtant sur le papier il n’y avait rien de mal, il l’avait simplement invitée à boire un verre dans un bar du centre-ville. Où était le problème ? Francisco était quelqu’un avec qui elle s’entendait bien, d’abord parce qu’elle appréciait de pouvoir parler italien avec un compatriote mais également parce que sa compagnie était assez agréable. Il l’intimidait quelque peu, peut-être parce qu’il était plus âgé ; il avait du vécu, de l’expérience, de la maturité et même avec son diplôme elle ne faisait pas le poids face à cela. Niveau théorie elle en connaissait un rayon, niveau pratique il était très certainement le plus savant des deux. Au fond que savait-elle de la vie en dehors de ce qu’on en disait dans les livres ? Elle n’avait presque rien vécu, tout lui restait encore à découvrir. La candeur de Venus était contrebalancée par certains principes de son éducation religieuse dont elle ne s’était pas défaite et théoriquement accepter de boire un verre avec un homme marié en était un. Elle avait remarqué l’alliance mais n’avait jamais osé lui poser de question sur son épouse, ne voulant pas paraître trop curieuse et également parce que quelque part cela l’arrangeait. Elle n’avait pas à se méfier de ses intentions puisqu’il était marié. Beaucoup lui auraient rétorqué qu’un annulaire cerclé d’or n’avait jamais était gage de droiture ou de fidélité mais la jeune femme n’accusait jamais d’un pêché quelqu’un qui n’avait encore rien fait.

Pourtant, tandis que les immeubles du centre-ville défilaient autour d’elle, Venus n’arrivait pas à trouver la paix intérieurement. Dernièrement elle s’était surprise plus d’une fois à penser au beau Sicilien sans que le contexte s’y prête. Et puis il y avait eut son message, la façon dont son coeur avait bondi plus que de raison en lisant le contenu. Etait-ce un simple verre entre compatriotes ou autre quelque chose de plus ambigu ? Non c’était juste un rendez-vous en tout bien tout honneur, parce que si c’était autre chose alors qu’est-ce que cela voulait dire d’elle ? Elle ne s’immisçait pas dans les couples et encore moins dans les mariages. Si Venus avait été honnête avec elle même, elle aurait tout simplement refusé, mais c’était impossible car cela signifiait admettre que oui, peut-être, peut-être qu’elle était plus attirée par Francisco que ce qu’elle prétendait. Pour se donner bonne conscience elle s’était habillée le plus simplement possible ; toute de noire vêtue, des bottines à talons jusqu’au col roulé en passant par le jean. Une apparence qui se voulait presque austère, pas de maquillage apparent, juste son teint, du baume à lèvres et du mascara, et des cheveux tressés en couronne. Et pourtant, même si simplement vêtue transparaissait son envie refoulée d’être un minimum jolie, avec ses vêtements près du corps épousant sa silhouette et ses cheveux coiffés. Elle restait Italienne après tout, elle n’allait pas sortir débraillée.

La voiture s’arrêta. La jeune femme remercia le chauffeur, respira un grand coup et sortit du véhicule. La main serrant son petit clutch noir en cuir plus que de raison elle jeta un coup d’oeil à sa montre. Elle était un peu en avance, il ne devait pas encore être là. Incapable de se décider à entrer et s’asseoir seule elle décida de se mettre légèrement sur le côté et d’attendre patiemment. Il était toujours temps de rebrousser chemin, elle pouvait partir là, maintenant, et ne pas s’embarquer dans quelque chose d’incertain. Venus n’eut pas le temps de faire mine de rentrer que du coin de l’oeil elle aperçut Francisco un peu plus loin. Sans qu’elle s’en rende vraiment compte elle tourna la tête vers lui et lui adressa un sourire radieux comme pour le guider jusqu’à elle.

Ponctuel ! lança-t-elle lorsqu’il fut assez proche pour l’entendre.

En italien, toujours. Parler sa langue maternelle lui réchauffait le coeur, lui aussi. En réalité jamais elle n’aurait réussi à partir sans même l’avoir vu. Elle voulait être ici. Après tout tant que les choses restaient amicales qu’il y-avait-il de mal à cela ?  

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
 

It's Wrong But It's So Much Fun + Francisco Russo

Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beyond Belief :: Commerces-
Sauter vers: